Simplement les meilleures mangues séchées du monde

Publié le 29 août 2020

Mangues séchées Amélie

Umano a reçu une nouvelle cargaison de mangues séchées biologiques et équitables du Burkina Faso. Découvrez l’histoire de ces mangues incomparables!

L’Afrique est souvent perçue comme le continent où s’abattent toutes les calamités. Chez Umano, nous savons au contraire que c’est un continent au potentiel incroyable, qui regorge de talents et d’énergie. La majorité des partenaires avec lesquels nous tissons des liens viennent d’ailleurs de différents pays de l’Afrique de l’Ouest. Ils fournissent Umano en beurre de karité, poudre de baobab et noix de cajou.

Mais il est un produit sur lequel nous concentrons nos efforts : la mangue Amélie! Depuis la création d’Umano en 2017, un de nos objectifs (presque une obsession!) est de faire découvrir à la population québécoise les meilleures mangues du monde, résultat du savoir-faire et du terroir unique du Burkina Faso.

Au printemps 2017, Christian, le fondateur d’Umano, était parti à la rencontre de groupements de producteurs et coopératives de séchage dans les régions des Cascades et des Hauts-Bassins au Burkina. Nous en avons rapporté plusieurs échantillons et un documentaire relatant les échanges avec certains de ces producteurs. De petites commandes avaient été conclues, mais nous n’avions pas encore trouvé le producteur et le produit répondant à tous nos critères.

Trois ans ont passé depuis ce séjour, et après de nombreux échanges avec la Coopake, déjà fournisseur de nos cajous bio-équitables, le résultat espéré est enfin au rendez-vous!

2020, la résilience africaine

Au Burkina, la « pluie des mangues » est un moment de joie. Cette fête souligne le retour de la saison des pluies et l’arrivée des mangues fraîches et bien mûres. En ce printemps 2020, la pluie des mangues s’est fait discrète, la production faible et la récolte limitée par le contexte de pandémie.

Récolte des mangues au Burkina Faso

Pourtant, malgré ces obstacles et en dépit de la catastrophe sanitaire annoncée par l’OMS pour le continent, les Burkinabè ont rapidement pris les bonnes décisions face à cette crise. Ainsi, la Coopake a pu produire des mangues séchées à partir de la mi-mai jusqu’à la fin juin. 

Dans l’esprit d’un commerce équitable et solidaire, Umano a accordé toute sa confiance à la Coopake en envoyant les fonds nécessaires à la production dans ce contexte incertain. Début juillet, la production prenait la route, puis la mer, pour arriver quelques semaines plus tard au Québec.

La production des mangues séchées à la Coopake

Les fruits sont fournis par les membres de la coopérative et transformés sur place. Le personnel de l’unité de transformation, essentiellement des femmes, sont en majorité des membres de la coop ou leurs proches. Les fruits transportés depuis les vergers des membres mûrissent ensuite de 2 à 4 jours. Une fois les mangues prêtes, le personnel les lave, les pèle et les tranche avant de les disposer sur des claies.

Le séchage s’effectue dans des fours de type « Atesta » fonctionnant au gaz. C’est une technologie simple et efficace, développée et améliorée dans le cadre de programmes de coopération depuis plusieurs décennies. Le four Atesta permettrait « d’améliorer la situation financière et les conditions de vie de groupements de femmes, de coopératives et de sécheurs privés[1] ».

Amélie et Brooks pour varier les plaisirs

Trois ou quatre variétés de mangues sont cultivées au Burkina à des fins commerciales. Notre préférée est l’Amélie, variété précoce, donc un peu moins sucrée, mais très riche en saveurs. Mais pour satisfaire les becs plus sucrés, nous avons aussi commandé une petite quantité de la variété Brooks, dont la douceur évoque un fruit confit.

Le conteneur est arrivé à Sherbrooke le 25 août. J’ai aussitôt ouvert un sac de chaque sorte pour faire goûter l’équipe et les amis qui ont déchargé la cargaison. Chacun a sa préférence, mais les commentaires sont unanimes : « Explosion de saveur », « Full flavour », « Les meilleurs fruits séchés que j’ai mangé depuis longtemps »…

À vous maintenant de vous faire votre idée!

Boutique en ligne :
Mangues séchées Amélie
Mangues séchées Brooks


[1] D’après le Centre Écologique Albert Schweitzer qui offre un tutoriel sur Low-tech Lab.