FAQ

  • Où trouver vos produits ?

 

Nos produits sont distribués dans des dizaines de points de vente au Québec : épiceries fines, fruiteries, magasins d’aliments naturels, cafés étudiants, épiceries en vrac et marchés de solidarité (liste sur demande). Tous les produits Umano sont également en vente dans notre boutique en ligne.

 

  • Qui peut commander les produits pour une campagne de financement ?

 

Plusieurs magasins du monde et cafés étudiants, des centres communautaires et des stages de solidarité internationale revendent les produits Umano pour financer leur projet à caractère éducatif, social, culturel.

 

  • Qu’est-il advenu du Café-boutique Umano?

 

Le café-boutique Umano, 113 rue Wellington Sud à Sherbrooke, a fermé à l’automne 2016. Les propriétaires du local ont souhaité affecter ce dernier à d’autres activités.

Mais l’aventure Umano continue…

Nous tenons à remercier celles et ceux qui ont fait vivre ce café et partagé avec nous deux années riches de rencontres et d’émotions gustatives.

C’est avec un plaisir et une énergie renouvelés que nous recentrons nos activités autour de notre coeur de métier : le commerce équitable.

 

  • Quels services offrez-vous ?

 

Le fondateur d’Umano a collaboré à l’obtention des désignations délivrées par Fairtrade Canada : Sherbrooke Ville Équitable 2011, Jeux d’été 2013 du Canada, Sherbrooke Évènement Équitable et par l’Association Québécoise du Commerce Équitable : Gala Les Vivats 2014 du Réseau Québécois des Femmes en Environnement – Événement Équitable Qc. Pour tout renseignement sur les services de consultant que nous offrons, n’hésitez pas à nous contacter.

 

  • Quelles garanties avons-nous que vos produits sont éco-responsables ?

 

Umano détient des certificats biologiques (Ecocert Canada) et équitables (Fairtrade Canada) pour les produits de cafés, thés, sucre, cacao et chocolats, herbes et épices, fruits séchés, noix, céréales. Pour compléter cette offre et proposer une véritable cuisine de marché, Umano s’approvisionne auprès de plusieurs producteurs et détaillants locaux (Ferme Croq’Saisons, Fromagerie La Station, Ferme piscicole des Bobines, Salaisons Madisa, etc).

 

  • Qu’est-ce que le commerce équitable ?

 

Des échanges commerciaux basés sur la notion d’équité (reconnaissance, respect, dignité, équilibre) et qui favorisent le partage de biens et de valeurs entre des personnes, des groupes, des peuples, des nations. Pour les échanges internationaux, des critères précis ont été élaborés pour définir le cadre des engagements :
– Prix justes : Sur le marché libre, les prix fluctuent et sont déterminés par les bourses d’échange et les intérêts des groupes financiers. Dans le cas du commerce équitable les prix sont issus de négociations directes entre exportateurs et importateurs dans le cadre d’un prix plancher déterminé ;
⁃ Une prime de développement, gérée collectivement par les groupes de producteurs complète le prix juste.
⁃ Respect des droits économiques et sociaux : le commerce équitable garantit le respect des droits fondamentaux, soutient l’économie sociale et les organes de représentation des travailleurs au sein des entreprises.
⁃ Développement durable : le commerce équitable favorise les méthodes de production respectueuses de l’environnement (la majorité des produits équitables sont certifiés biologiques).

 

  • Est-ce que le commerce équitable ça marche ?

 


Le commerce équitable propose des pratiques commerciales qui ont été éprouvées depuis plus de 50 ans et auxquelles adhèrent plusieurs dizaines de millions de producteurs, importateurs et consommateurs à travers le monde. Les règles sont codifiées et les pratiques vérifiées. Même si des cas de dérives sont connus et documentés, rares sont ceux qui cherchent à contourner délibérément ces règles et pratiques.

Un des principaux objectifs est de favoriser l’émancipation et de construire l’autonomie par l’économie et la solidarité. Lorsque des producteurs de sucre équitable au Paraguay construisent le premier moulin à sucre d’échelle internationale en Amérique du Sud, lorsque que des coopératives de café fondent un organisme de certification qui répond à leur propres besoins et à leur lecture du commerce équitable, lorsque des entreprises québécoises créent des emplois en important ou distribuant des produits équitables, quand des communautés se mobilisent pour réclamer des produits équitables et éco-responsables dans les marchés publics, et quand tout un chacun change ses habitudes pour adopter un, café, un chocolat, un fruit équitable… alors c’est un pas de plus vers cet objectif.